Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Une autre virulente critique envers STAT force la production à intervenir

L'équipe de l'émission a fait une importante mise au point.

Monde de Stars

Difficile de remplacer District 31... en tant que nouvelle quotidienne à Radio-Canada, STAT a dû composer avec son lot de critiques. Et un commentaire récemment a forcé la production à intervenir, rapporte le site web Showbizz.net

Plusieurs internautes ont déploré, selon eux, le manque de crédibilité de la nouvelle série médicale produite par Fabienne Larouche. 

Photo : Capture d'écran - Facebook - STAT

Récemment, un téléspectateur n'a pas du tout apprécié le fait que l'infirmière de l'urgence interprétée par Ludivine Reding soit maintenant assistante en salle d'opération. « C'est trop GROS comme erreur !! Je vais lâcher ça....fiction trop grossière.....trop loin d'être proche d'être bon...désolé », a-t-il averti.

Il n'en fallait pas plus pour que la production intervienne et prenne la défense de la nouvelle série écrite par Marie-Andrée Labbé. « Ce n'est pas une erreur, c'est un choix lié à la réalité du nombre de comédien.ne.s qu'on peut avoir sur le plateau, et l'ensemble du projet. On ne peut pas avoir un rôle pour chaque poste, ce sont des choix narratifs. Ça ne change rien à l'histoire, au contraire, ça permet de suivre plus en profondeur chacun des personnages, au lieu de s'éparpiller sur 20 ou 25 histoires », lui a répondu la production. 

La production n'a pas non plus aimé que l'émission STAT soit comparée à sa prédécesseure, District 31. « District 31 n’avait pas beaucoup de staff mais les gestes posés étaient plus réels ! », a soulevé une internaute. 

« Les gestes étaient pas mal moins complexes et beaucoup moins nombreux. Tenir un pistolet, mettre des menottes, ça se résumait pas mal à ça, en termes de gestes. Le reste, c'était des propos techniques au texte », a répondu la production du tac au tac. 

L'équipe de STAT est également un peu tannée de se faire comparer à la série américaine Grey's Anatomy. « Grey's Anatomy n'est pas une quotidienne, et surtout elle n'a pas les mêmes enveloppes budgétaires. Ce serait bien de garder ça en tête... :S », a précisé la production. 

Rappelons que ce n'est pas la première fois que des internautes émettent des critiques au sujet d'une quotidienne présentée sur les ondes de Radio-Canada. Même District 31 a eu à faire face à des commentaires désobligeants au cours de ses six années à l'antenne pour toutes sortes de questions plus ou moins pertinentes.

C'est important de rappeler que toutes les oeuvres dont on parle sont des fictions qui n'ont pas la prétention de représenter la réalité. On met des histoires à l'écran qui sont inventées de toutes pièces - quoi que souvent inspirées de faits réels - et on en fait de la télévision pour divertir et émouvoir, en respectant les contraintes budgétaires.

On n'a malheureusement pas, au Québec, le budget pour faire des séries à grand déploiement comme on peut en voir aux États-Unis ou ailleurs dans le monde.

Mais malgré tout ça, on peut être franchement très fier des séries produites chez nous!

Voici la bande-annonce de l'épisode de mardi:

Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!
Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!