Rafaëlle Roy répond aux gens qui la critiquent sur la façon dont elle s'occupe de son bébé

La chanteuse n'était pas du tout contente !

Monde de Stars

En partageant une adorable vidéo de son fils Milo sur les réseaux sociaux, Rafaëlle Roy ne pensait pas s'attirer un flot de critiques. La chanteuse a répliqué de la plus belle des façons. 

Tout a commencé lorsqu'elle a partagé une vidéo montrant son bébé à la sortie d'un magasin. Des internautes lui ont écrit pour lui expliquer que son garçon n'était pas attaché adéquatement dans son siège d'auto. Cela n'a visiblement pas plu à la jeune maman, qui a répondu aux critiques dans une série de stories

« Je le sais que personne n’intervient avec de mauvaises intentions, mais ayez confiance en notre jugement. […] C'est juste tannant d'avoir constamment des remarques du genre », a-t-elle répliqué. 

Photo : Capture d'écran - Story Instagram - Rafaëlle Roy

Elle est ensuite revenue sur ses propos quelques heures plus tard, en précisant qu'elle n'était pas au courant qu'il fallait bien attacher son bébé en tout temps, dans le but de réduire les risques d'étouffement. 

«  [Deux] personnes ont pris la peine de rectifier en me mentionnant ceci! Alors la gang, je reviens sur mes paroles — C'est bien correct vos interventions bienveillantes. C'était une petite accumulation, car suite à ma dernière publication, les gens pensaient que mes enfants faisaient face à l'avant dans l'auto et je recevais une tonne de remarques donc il a fallu que j'explique ! », a-t-elle précisé. 

Photo : Capture d'écran - Story Instagram - Rafaëlle Roy

« Je n'aurais pas voulu ne pas le savoir parce que je n'aime pas qu'on intervienne pour m'informer… You know? », poursuit Rafaëlle Roy. 

« Ne partons pas de débat, c'est propre à vous. Si ça ne vous tente pas, suite à ces informations, d'attacher votre enfant tout le temps, si ça ne vous tente pas de changer quoi que ce soit, il y a zéro stress. Moi, c'est venu me chercher, je partage l'information, mais, moi, je pense que c'est mieux qu'on le sache puis qu'on prenne nos propres décisions en toute connaissance de cause », a conclu la chanteuse.