Monde de Stars
Patrick Lagacé pète sa coche contre la production d'OD et Noovo «Honte à eux autres!»
Radio-Canada  

Patrick Lagacé pète sa coche contre la production d'OD et Noovo «Honte à eux autres!»

Tous les détails ici

Monde de Stars

Monde de Stars

La décision choc d'Occupation Double d'exclure de l'aventure trois candidats en raison de leur comportement a été majoritairement bien reçue parmi les fans de l'émission. Mais certaines voix s'élèvent pour rappeler à l'équipe de production qu'il aura fallu que des commanditaires commencent à tirer la plogue pour qu'ils agissent.

C'est notamment le cas de Patrick Lagacé qui ne s'est pas gêné pour traiter les gens de Productions J et de Noovo de « belle bande d'hypocrites ». Voici ce que l'animateur et chroniqueur a affirmé, mercredi, dans son émission Le Québec maintenant sur les ondes du 98,5 FM.

« Question rhétorique: c'est-tu en direct cette émission-là? Non, parfait. Donc, voici mon commentaire: c'est une belle bande d'hypocrites, tant aux Productions J qu'à Noovo. Voici pourquoi.

Tu l'as filmé, tu l'as monté, tu l'as diffusé, tu as fait de l'argent avec les pubs, tu l'as promoté, comme disait l'ancien promoteur de boxe.  Et t'avais pas de problème avec ça. T'as pas vu aucun problème, tu n'as pas pensé que c'était de l'intimidation, tu n'as pas pensé que c'était épouvantable, tu n'as pas pensé que c'était un mauvais exemple pour l'humanité, t'étais ben content que ça fasse jaser.

Astheure qu'il y a des commanditaires qui disent qu'ils n'aiment pas ça être associés à ce produit-là et qu'ils se retirent, là, soudainement, non seulement tu renies le produit que t'as filmé, que t'as monté, que t'as diffusé, mais tu vas sacrer tes singes savants dehors? Hey, je trouve ça écoeurant.

Je vais faire un lien avec des chroniques dans La Presse et Occupation Double. Moi, quand j'écris mes chroniques, je les envoie à tous les boss. Je les envoie à des coéquipiers aussi. Pourquoi? Parce que s'il y a une niaiserie dans une de mes chroniques, je veux que ce soit détecté avant la publication.

Des fois les boss vont me dire que cet adjectif-là, il me semble que tu y vas un peu fort. Une fois qu'elle est publiée la maudite chronique, tout le monde doit vivre avec.

C'est la même affaire avec Occupation Double. Je trouve que ce sont des singes-savants. Mais là je trouve ça d'une épouvantable hypocrisie de venir dire maintenant qu'on va non seulement renier, mais qu'on va les mettre dehors.

Eille, prenez l'argent que vous avez fait avec cette diffusion-là, d'intimidation comme vous dites, et donnez-le à une bonne oeuvre. Ça, ce serait vraiment prendre ses responsabilités. Ils ne le feront pas. Honte à eux autres! »

On vous suggère fortement d'écouter l'extrait en intégralité ci-dessous, sur le site du 98,5 FM:

Julie Snyder fait le point

La productrice exécutive d'Occupation Double, Julie Snyder, a fait le point, mercredi soir dans La semaine des 4 Julie. L'émission étant présentée en direct, elle a prononcé la déclaration suivante:

« C'est une première en seize ans que pendant l'aventure d'Occupation Double on doive mettre fin au parcours et sortir des maisons plusieurs candidats pour leur comportement. On leur a d'abord servi un avertissement, cet avertissement n'a pas porté fruits parce qu'avant d'exclure des candidats, on doit quand même s'assurer qu'ils seront encadrés, ce sont des êtres humains, les gens qu'on va sortir.

Il faut aviser les familles, les encadrer. Ils sont non seulement exclus, mais ils doivent comprendre pourquoi ils le sont et il faut qu'ils soient accompagnés dans cette démarche-là.

À cette fin, on a créé des mesures comme demander à la psychologue qui s'occupe des candidats en amont et en aval, on lui a demandé de se rendre en Martinique pour rencontrer les candidats. On a demandé à un spécialiste en prévention de l'intimidation et on a demandé à l'autrice India Desjardins d'aller offrir aux candidats exclus et à ceux qui sont toujours dans l'aventure, une discussion sur la communication non-violente.

Ils et elles arriveront demain en Martinique et ultimement, la production et moi on prend la responsabilité et nous nous excusons. C'est l'occasion d'avoir un constat commun sur cet enjeu de société. On aurait, probablement, et on aurait dû agir plus vite. On espère de tout coeur que cela ne se reproduira plus. Encore une fois, j'offre toutes mes excuses à ceux et celles que ça a offensé. »

Source: 98,5 FM