L'organisateur du party dans l'avion a écopé d'une solide amende pour ne pas avoir respecté le couvre-feu

James William Awad ne s'en tirera pas aussi facilement.

Monde de Stars

Après être rentré pas si discrètement au Canada dans la nuit de dimanche à lundi, James William Awad n'a pas eu le temps de se réjouir d'avoir berné les journalistes que, déjà, la Sûreté du Québec l'attendait de pied ferme. 

Selon le journaliste de TVA Nouvelle Félix Séguin sur Twitter, l'organisateur du controversé party à bord d'un avion vers le Mexique a été appréhendé par la Sûreté du Québec tôt dans la nuit de dimanche à lundi à proximité de Lacolle, peu après son passage à la frontière canado-américaine. 

Il aurait ainsi écopé de trois amendes de 1 5050 $ pour ne pas avoir respecté les règles du couvre-feu, qui se terminait un peu plus tard, à 5 h, lundi matin.

« James William Awad a été accueilli par la Sûreté du Québec tôt la nuit dernière près de Lacolle à son retour au Qc. Résultat: 3 amendes de 1550$ pour non-respect du couvre feu. SQ refuse de confirmer, affirme qu’il y a eu intervention “en lien avec la Loi sur la santé publique” », écrit le journaliste sur Twitter. 

D'ailleurs, James William Awad a publié sur les réseaux sociaux une vidéo du journaliste à ses trousses à Bois-des-Fillion, où il a acheté six maisons sur la même rue. 

« Et... les journalistes recommencent. C'est Félix Séguin, qui est sur ma propriété privée illégalement. Il travaille sur moi pour une émission appelée J.E. au cas où vous verriez bientôt quelque chose d'étrange sur moi à la télé »