Hugo Dumas fait un bilan très mitigé de la première saison de Chaos à TVA

Tous les détails à l'intérieur

Monde de Stars
Hugo Dumas fait un bilan très mitigé de la première saison de Chaos à TVA

Alors que la première saison de Chaos vient tout juste de tirer à sa fin, Hugo Dumas a décidé de tirer le bilan de la série de Josélito Michaud. Pour le chroniqueur télé, l’expérience a été quelque peut chaotique, bien que la résolution de la saison a su le surprendre.

Le tout dernier épisode de Chaos, à TVA, était diffusé cette semaine. C’est dans une résolution qui en a surpris plus d’un qu’on a appris que Thomas, le personnage interprété par le comédien Lévi Doré, était à l’origine de l’attentat du théâtre Santorini.

Crédit photo : Capture d'écran du compte Instagram de Chaos

Une intrigue qui a été rondement imaginée par les auteurs et particulièrement bien supportée par son comédien, Lévi Doré. « La résolution du mystère a été satisfaisante » soutient Hugo Dumas qui confirme que « l’intrigue autour du sociopathe orphelin Thomas (Lévi Doré) a été habilement tricotée par l’équipe de Josélito Michaud. Derrière son air angélique et son histoire familiale triste, Thomas a berné tout le monde, dont le peu perspicace sergent-détective Pierre Bisson (Pierre Lebeau). Même quand Thomas a cité Nietzsche sur son lit d’hôpital, personne n’a allumé, pas même Nostradumas. Comment le si gentil Thomas aurait-il pu orchestrer une attaque aussi violente et sanglante ? Bien joué, détective Louise Ventura (Mélanie Pilon), qui a eu le flair technologique nécessaire pour boucler l’enquête. »

Mais malheureusement, ce bon dernier épisode n’a pas fait oublier tous les défauts de cette première saison pour le chroniqueur de La Presse

« la finale de Chaos, mardi soir à TVA, a été moins chaotique que l’ensemble de cette saison extradramatique et truffée de clichés. Chaos aurait pu être une bien meilleure télésérie si autant de détails importants n’avaient pas été négligés. Tenez, juste le nom donné à la détective Ventura, on dirait qu’il s’agit d’un gag d’Ace Ventura (Jim Carrey), le détective nigaud qui recherche des animaux perdus dans les films du même nom. Ça mine la crédibilité du projet. Ça ne fonctionne pas non plus qu’INVO (Simon Morin) se produise quatre soirs devant 20 000 personnes à Berlin et qu’il termine sa tournée mondiale dans une boîte montréalaise à peine plus grande que le Club Soda. C’est au Centre Bell qu’INVO l’ovni aurait dû se poser. Pas au Santorini. D’ailleurs, tous les noms donnés aux commerces sonnaient bizarre : le bar le Dragon fou, le café À vos jeux, on se croirait en 1998. »

Une déception pour Hugo Dumas qui avait de grands espoirs en la série, à voir la distribution très prometteuse : « C’est dommage, car la brochette de jeunes acteurs choisis pour Chaos est impressionnante et talentueuse. Il ne faut pas non plus oublier les vétérans comme Pascale Bussières, Denis Bernard, Christian Bégin, Ariel Ifergan, Claude Despins et Fanny Mallette, qui auraient bénéficié de textes plus solides. »

Selon les derniers chiffres, Chaos a su toutefois atteindre près de 930 000 téléspectateurs par semaines. Un score très respectable pour le chroniqueur.

Et vous, comment avez-vous trouvé cette saison de Chaos ? A-t-elle su remplir vos attentes ?