Éric Duhaime dans l'eau chaude pour avoir utilisé une photo des Bougon sans autorisation pour une publicité

L'auteur de la série n'a pas du tout aimé ça !

Monde de Stars
Éric Duhaime dans l'eau chaude pour avoir utilisé une photo des Bougon sans autorisation pour une publicité

Éric Duhaime est une fois de plus au coeur d'une controverse après avoir utilisé un extrait des Bougon sans autorisation pour une de ses publicités, rapporte Le Devoir

Les créateurs de la série n'en revenaient pas quand ils ont appris l'existence de la vidéo du Parti conservateur du Québec (PCQ). Ils estiment que le parti fait la promotion d'idées complètement à l'opposé de celles qu'ils voulaient véhiculer avec leur série comique au départ. 

Mardi le PCQ a finalement retiré la vidéo des réseaux sociaux. Par courriel au Devoir, la formation politique de droit a affirmé que c'était une « erreur de bonne fois » et a promis de « revoir la notion de droits d'auteur avec le bénévole qui gère la page ». 

La vidéo en question reprenait presque complètement une scène de la deuxième saison. On voit Paul Bougon ridiculiser Mononcle, qui veut s'acheter une voiture plutôt que de la voler. La vidéo du PCQ se termine sur une musique rock en montrant un message du parti qui promet la fin de la TVQ sur les articles usagés. 

« Certes, il est discutable qu’un bien qui a été taxé soit retaxé à la revente. Débattons-en. Mais les artistes vivent de leurs droits d’auteur. Si Duhaime n’aime pas se faire fourrer en achetant un produit usagé, il devrait commencer par donner l’exemple en ne fourrant pas les artistes », a rétorqué le scénariste des Bougon, François Avard, en entrevue au Devoir. 

M. Avard ajoute que, si Éric Duhaime lui avait demandé l'autorisation d'utiliser ses images, il aurait dit non. Mais le parti politique d'Éric Duhaime n'a même pas demandé une telle permission avant de faire sa vidéo. 

« Il s’agit certainement d’une violation du droit d’auteur et du droit moral. C’est inacceptable, et nous allons entreprendre les démarches nécessaires pour faire en sorte que cette publication soit retirée », a réagi Fabienne Larouche, coproductrice de la série, par courriel au Devoir.

De son côté, Éric Duhaime se trouve en Alberta et a refusé de répondre aux questions du Devoir. Il a toutefois accusé le quotidien montréalais de ne pas avoir envoyé de journaliste au congrès du PCQ. Le Devoir précise que c'était La Presse canadienne qui couvrait l'événement pour plusieurs médias. 

Lisez l'article complet du Devoir ici