Monde de Stars

Christian Bégin vient de subir une IRM à la suite de son importante opération

Il avait été opéré au cerveau l'an dernier.

Monde de Stars

Monde de Stars

Après avoir dû subir une importante opération au cerveau en 2023, Christian Bégin a donné des nouvelles de sa santé, en entrevue au magazine 7 Jours.

Ainsi, on apprend que l'animateur de Y'a du monde à messe a subi récemment une IRM pour s'assurer que tout était en ordre.

« J’ai subi une IRM pour l’ensemble de ma colonne vertébrale, du cerveau au coccyx, pour s’assurer qu’il n’y avait pas de métastases. Tout va bien. Je ne porte pas de séquelles jusqu’à présent. Je suis en pleine forme. J’ai eu un gros automne, à mon grand plaisir. Depuis ma convalescence, il n’y a pas eu de retour progressif. Ça s’est vécu la pédale au fond. Je suis arrivé à Kamouraska avec la nécessité de prendre des vacances. Je crois que la seule séquelle, c’est que je me fatigue plus vite. À cause de l’opération au cerveau, on a sectionné des muscles dans mon cou. Je ressens beaucoup de tension à cet endroit. Mais comme mes tournages ne reprendront qu’à la fin février, j’ai du temps pour me reposer », a-t-il dit au sujet de sa santé actuelle. 

C'est en juin dernier qu'il avait annoncé publiquement avoir été opéré pour une tumeur bénigne.

Il estime qu'il a été chanceux dans sa malchance. « Ne pas avoir de séquelles fait en sorte qu’il n’y a pas eu un avant et un après pour moi. Je n’ai pas eu à combattre une maladie dégénérative ou à faire face à un cancer. Ce n’est pas le même genre d’impact. Ça s’est cristallisé en un moment. Quand on a découvert ça, on a eu peur. L’opération aurait pu être dangereuse. La tumeur était facilement accessible, mais très mal placée, c’est-à-dire appuyée sur mon cortex cérébral. C’était donc délicat d’aller l’enlever, car on aurait pu accrocher quelque chose qui aurait pu me rendre paralysé ou aveugle. Pour cette raison, on n’a pas pu gratter la tumeur au complet. Elle va repousser éventuellement, mais on ne sait pas à quel rythme. Alors je ne peux pas dire qu’il y a eu une épiphanie. Je ne suis pas devenu un autre homme. Je vais toujours rester celui qui aime multiplier les projets. Ça ne m’est pas arrivé parce que j’en prends trop. Il n’y a pas de cause à effet. C’est une loterie. Je n’étais pas en burnout, j’ai eu une tumeur. Ce n’est pas pareil. Je continue de travailler au même rythme, car la vie est généreuse à mon égard sur ce plan. Je continue de recevoir de belles propositions », a-t-il ajouté. 

Source: 7 Jours